> Des nouvelles des MS-GS

Petit jeu « en numération » avec nos cartables .... dans la salle de sport

vendredi 22 septembre 2017, par Elisabeth.

Lundi dernier , Elisabeth la maîtresse nous a proposé un jeu qui nous a plu aussitôt...

Nous avons tous emmené notre cartable dans la salle de sport, et les avons tous rassemblés au milieu de la pièce.




*Puis des camps de couleur dites « écoles de couleur » matérialisées avec des cordelettes de couleur ont été installées aux 4 coins de la salle. Il y avait alors une école rouge- une école bleue- une école verte et une école jaune-

A l’intérieur de chaque école, un enfant de chaque groupe couleur de la classe a été choisi. Le but de ce petit jeu de numération étant de nous faire compter, de répondre à une consigne précise, et d’aller le plus vite possible : il fallait rapporter dans son camp de couleur(son école de couleur) le nombre de cartables demandé par la maîtresse, mais en les ramenant un par un.... et en pensant à compter à chaque fois.... pour ne pas en ramener TROP ou PAS ASSEZ !!!

Le premier qui avait terminé d’aller chercher les cartables pouvait s’asseoir dans son école couleur.

C’était trop chouette, nous avons tous aimé ce jeu....

*Plusieurs enfants ont pu jouer à ce jeu ....les enfants spectateurs sont devenus ensuite acteurs et inversement.

Et nous continuerons de jouer lundi en essayant de varier les éléments à ramener, ce pourra être des légos- ou des anneaux- ou des crayons... ou encore nos cartables !!!
Et nous compterons davantage de choses : 4-5-6 voire jusqu’à 10....

Ce jeu est très enrichissant à tout point de vue...

Voici des photos des étapes de ce jeu  :


















































Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.